Category: Uncategorized

Lucien,

la vie qu’on vit même de dos, voyage en retard près du corps sans valise
la vie garantie bio – takakroire – phrase en panne
élagage caduc fusée flétrie rachis crevé carnet fini
contre la nuit page 19 – des mots des copeaux de salive sous la langue –
murailles vide sec
ne pas rompre la verticalité de l’incertitude – le corps qui bondit en nous –
la neige debout – takakroire
des arbres remuent de l’intérieur – impasse de la danse immobile
cargo d’ébène visage brut au fond des filets de l’air
la tête aux gens plein essorage sur la corde de sueur mot-salve &
boomerang
la vie s’inscrit malgré tout

il faudrait se recoudre les membres dans l’ordre
pour une reconstitution fidèle & sardanapalesque de notre venue sur terre
ou devrais-je dire parterre…

les ongles poussent à l’intérieur du crâne
décidément tout se confond
dormir
mais rêver
réveille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *